Zoom : les tableaux dans LE tableau

J’apporte un soin particulier aux détails de mes peintures. J’aime que, lorsqu’on s’approche (le nez sur la toile), on puisse être encore surpris et émerveillé par les textures, les formes, les couleurs, ou même par des histoires…

Les gros plans, les détails d’une peinture sont des tableaux à part entière. Ils peuvent servir de base pour une future oeuvre plus grande.

Voici des détails de « La clairière » une toile de 70X70 cm, disponible dans ma boutique Artfinder.

« La clairière », technique mixte sur toile, 70X70 cm Fabienne Monestier

Cette peinture (ici, la version définitive) est tout en glacis, avec quelques graphismes opaques. J’ai utilisé des encres à la gomme laque Sennelier, des encres acryliques Liquitex : beaucoup de couleurs transparentes en couches multiples, mais aussi des encres plus opaques en coulures pour animer la surface. J’ai dessiné des graphismes spontanés aux pastels à la cire aquarellables Neocolor II redilués avec du médium acrylique transparent brillant pour les fixer. Le tout protégé par une couche de vernis en spray brillant, spécial pour technique mixte.

 

En cours d’exécution, j’ai été frappée par les détails de la peinture qui m’évoquaient d’autres paysages, de par leur composition, les couleurs et les valeurs.

J’aime faire vibrer certains contours par des glacis de couleurs chaudes.

 

J’adore ces trouées de lumière parmi les ombres des arbres et des frondaisons. c’est la magie de la forêt, qui est pour moi porteuse de mystère et de bienveillance. Je n’ai pas peur des loups, ni des sangliers 🙂 Au contraire, j’adore, lors de mes balades, rester en arrêt devant des chevreuils ou des biches. On se regarde, je ne bouge plus, je les laisse vivre à leur aise, et ils s’éloignent tranquillement, sans avoir eu peur de moi. C’est ma plus belle récompense dans ces merveilleuses rencontres fortuites. Regarder vivre la vie.

 

Ces détails pourraient bien devenir des peintures plus grandes, qui inclueraient, à leur tour, des paysages minuscules.