Scène de jardin, acrylique au couteau à palette

L’acrylique est un médium qui offre des possibilités plastiques très étendues.

On peut l’utiliser en transparence, comme à l’aquarelle, en foncé sur clair, ou, de la même façon, avec des couleurs épaisses brillantes et transparentes, comme à l’huile, en se servant du blanc du support pour amener la lumière (ce que je fais habituellement). On peut aussi n’utiliser que des couleurs opaques, comme à la gouache, où on travaille clair sur foncé.

Ici, pour cette scène florale dans un jardin, j’ai utilisé des acryliques opaques et de consistance moyenne (soft body) avec un couteau à palette. On obtient un rendu de matière, avec une petite épaisseur, en touches proches de l’huile. Grâce à la consistance soft body, des mélanges subtils se font directement en peignant sur le support.

Fleurs mauves au jardin, acrylique sur papier, 42X59.4 cm

Fleurs mauves au jardin, acrylique sur papier, 42X59.4 cm

« Fleurs mauves au jardin », acrylique au couteau sur papier, 42X59,4 cm.

Les fleurs sont un sujet parfait pour se détacher des détails et exploiter pleinement le côté spontané et impressionniste de la technique au couteau. On cherche uniquement, par une juxtaposition de touches de couleurs, à faire exister un espace pictural, des formes et des volumes, en un jeu de contrastes colorés et de contrastes de valeurs. En plissant les yeux, on distingue les masses végétales et colorées, on a des sensations de différents plans qui créent l’espace.

Le support a d’abord été recouvert par un mélange de bruns, vert et jaunes, pour un effet kaki de valeur moyenne. Il s’agissait d’un fond destiné à neutraliser la valeur trompeuse du blanc du papier. Il ne servait à rien de conserver ici un fond blanc, puisque j’allais peindre en opacités et non en transparences. Pas de dessin, juste un vague idée d’accords colorés. Les violets, mauves, pourpres et rosés sont naturellement venus en contraste simultané sur ces tons de verts chauds. Il était logique d’inclure des jaunes, des verts sombres plus froids et des verts pastels.