Petits exercices du matin…

Mon Tai-Chi graphique du matin…
Je découvre les crayons de couleurs. Ils m’obligent à une pratique calme, concentrée, recentrée sur mon sujet, alors que je suis d’ordinaire gestuelle, impulsive, impatiente dans mon écriture picturale. La main doit se faire oublier, être légère. Les valeurs montent doucement, comme une sculpture lente. Une sensation très plaisante.

Ce dessin est en cours, juste comme un exercice, car, comme j’ai eu la flemme de prendre un modèle, je le fais de tête et il y a des erreurs anatomiques qui montrent mes lacunes en dessin de précision (je n’ai pas vérifié mes tracés à l’ébauche). Je découvre également l’importance du grain du papier. Pour ce que je veux faire, le papier choisi a trop de grain. Et, comme j’avais passé un peu d’acrylique pour cacher un précédent dessin encore plus mauvais, ça a un peu imperméabilisé la matière. Bref, ce n’est pas l’idéal pour le crayon de couleur qui a besoin d’accroche. C’est l’apprentissage ! Faire des erreurs pour mieux avancer ! Il n’y a plus qu’à travailler…

exercice du matin